Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – Un traitement personnalisé serait meilleur pour réduire les suicides


Les personnes âgées dépressives préfèrent le contact humain aux antidépresseurs. Une étude a été menée à l’Université Cornell dans l’état de New-York sur 1.200 participants de plus de 60 ans en proie à des dépressions sévères. Les patients ont eu la possibilité de choisir leur traitement : antidépresseurs ou rencontres avec des infirmières ou des psychologues spécialisées. Les personnes atteintes de penchants suicidaires qui ont choisi le support psychologique ont vu leur état s’améliorer plus nettement dans les 4 mois que ceux sous antidépresseurs. Le support psychologique apparaîttrait donc comme une solution pour la prévention des suicides chez les personnes âgées. L’enquête montre également que les médecins généralistes seuls ne sont pas équipés pour gérer les cas de dépression sévères.


Publié le Mardi 3 Juin 2003 dans la rubrique Santé | Lu 389 fois