Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – Un soutien téléphonique pour sidéens âgés et dépressifs


Des chercheurs de l’Université d’Ohio ont présenté récemment une étude, au cours du 5ème congrès de la « National Association on HIV Over Fifty » (NAHOF -association d’aide aux personnes de plus de 50 ans porteuses du HIV et du sida). Selon cette enquête, la mise en place d’un groupe de soutien téléphonique pour personnes de plus de 50 ans atteintes du virus leur serait d’un grand réconfort. 23 personnes dépressives et suicidaires ont été sélectionnées pour confirmer l’hypothèse des bienfaits psychologiques du téléphone à leur égard. Pendant 12 semaines, elles ont pu discuter des moyens de mieux vivre avec la maladie et faire part de leurs inquiétudes face à l’avancée en âge. Solitude amoureuse, absence de vie sociale, etc. Les animateurs les mettaient parfois en contact avec d’autres sidéens âgés afin qu’ils puissent partager leurs expériences. Des liens se sont tissés, des amitiés se sont créées. Les personnes malades depuis plusieurs années ont redonné de l’espoir aux plus déprimés, les encourageant parfois à consulter un psychologue. A l’issue des 12 semaines, les 23 volontaires déclaraient se sentir bien mieux que les 21 autres, également dépressifs et suicidaires, qui n’avaient pas participé au programme. La maladie n’est pas en effet la seule cause de dépression chez plus d'un quart des sidéens âgés américains. Vieillir joue aussi un rôle important : prendre sa retraite est souvent synonyme de solitude, quand la famille ou les amis se sont déjà écartés. Selon le psychologue participant à l'étude, Thymothy Heckman, cette initiative serait positive à plusieurs niveaux. Surtout pour les personnes invalides, celles qui préférent conserver l’anonymat ou qui vivent éloignées de la ville. Plus besoin de s’habiller, de prendre sa voiture pour se rendre à une association ou un centre d‘écoute. Elle permet aussi de retrouver une forme de vie sociale, de pouvoir discuter et surtout d’être compris.


Publié le Lundi 22 Septembre 2003 dans la rubrique Social | Lu 486 fois