Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis - Un quart de siècle d'Olympiades Seniors en Arizona

Depuis presque un quart de siècle maintenant, chaque année pendant la troisième semaine de février, des centaines de personnes âgées de plus de 50 ans concourent dans l’une des 32 disciplines des Olympiades Seniors de l’Arizona. Les jeux viennent de démarrer, ils dureront jusqu’au 6 mars prochain.


Les responsables de cet évènement attendent cette année environ 3.000 participants, hommes et femmes. Seule obligation : avoir plus de 50 ans et, accessoirement, être sportif. Ces « olympiades » permettent donc, une fois par an, à des seniors, de concourir dans l’une des 32 disciplines de cette rencontre sportive : du cyclisme au tennis en passant par le basket-ball, le golf, le ping-pong, le billard, le bowling, etc.

Au-delà de la compétition, qui dure une quinzaine de jours, il s’agit pour les organisateurs, d’inciter les seniors à pratiquer des activités physiques et sportives, à rester en forme, à s’entraîner tout au long de l’année. L’association qui gère cet évènement propose d'ailleurs de suivre une trentaine de discipline toute l’année. « Le plus important, n’est pas de gagner la compétition à tout prix, le plus important est de gagner le challenge que l’on s’impose à soi-même. Il faut se dépasser, battre son propre record, ses propres performances » précisent les responsables de cette rencontre, qui s’inscrit tout à fait dans l’esprit de Pierre de Coubertin. Lors de ces jeux, l’important n’est pas de gagner mais de participer, même si certains athlètes, profitent de cette session, pour s’entraîner pour la grande compétition nationale pour seniors qui aura lieu en juin prochain à Pittsburgh.

Un monsieur de 70 ans, qui a perdu sa jambe lorsqu’il avait neuf ans est inscrit dans une compétition de natation. « J’aime la vie, je fais donc attention à mon corps » explique-t-il. « Mon rêve est de vivre jusqu’à 112 ans. Si vous voulez être heureux, il faut rester le plus en forme possible » confie-t-il à L’Associated Press. Un régime équilibré, des exercices cardiovasculaires et de l’entraînement lui ont permis de rester en bonne santé. Et de conclure, « je suis incapable de me souvenir à quand remonte la dernière fois que j’ai pris des médicaments et je n’ai pas l’intention de commencer à m’en faire prescrire ».

Parmi ces vétérans, quelques anciens champions. A 80 ans, Tybie Sommer, une double championne du monde de ping-pong dans les années 50, continue à se battre. Elle raconte qu’elle a parfois envie de tout arrêter à cause de son diabète et de ses problèmes cardiaques, mais la vue d’une personne encore plus fragile qu’elle, lui donne la force de continuer.

A l’origine, en 1981, une équipe de la ville de Phoenix a décidé de lancer ces olympiades pour encourager les personnes âgées à pratiquer une activité physique. Tous étaient convaincus de l’importance de se maintenir en forme par la pratique régulière d’un sport.

La première année, 150 participants s’étaient inscrits. En 82, lors de la deuxième édition, ils étaient déjà deux fois plus nombreux. Cette année, ils sont plus de 3 000 sportifs seniors à concourir. Face à ce succès, il est vite devenu évident qu’une édition nationale devait être mise en place. Grâce à l’expérience de créateurs du concept dans l’Etat de l’Arizona, les premières Olympiades nationales pour les seniors voyaient le jour à Saint-Louis dans le Missouri, en 1987.
Etats-Unis - Un quart de siècle d'Olympiades Seniors en Arizona


Publié le Lundi 21 Février 2005 dans la rubrique Bien-être | Lu 3225 fois