Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis - Un médicament pourrait retarder l'hospitalisation des personnes atteintes d'Alzheimer


Selon une étude menée au Centre de vieillesse et de démence de l'Université de Cleveland dans l'Ohio, la prescription du médicament Aricept pourrait retarder l'internement des personnes atteintes d'Alzheimer. L'étude a été réalisée sur 671 personnes âgées, pendant plus de quatre ans. Elle aurait révélé la possibilité de repousser de 17,5 mois le placement définitif et de 21 mois l'internement temporaire. Dés lors, les bénéfice seraient à la fois économiques, sociaux et personnels. En effet, le placement d'une personne souffrant de démence serait très coûteux pour les familles, de l'ordre de 50 519 euros en Grande-Bretagne. Pourtant dans les Îles Britanniques, la prescription de médicaments contre l'Alzheimer est peu fréquente parce que trop onéreuse, selon la Société Alzheimer . Par ailleurs, les britanniques estimaient jusqu'alors que l'Arciept n'avait pas été assez testé pour être vendu librement en pharmacie. Les choses devraient changer toutefois, avec cette nouvelle étude américaine, menée sur un large échantillon et sur une longue période.




Publié le Lundi 20 Octobre 2003 dans la rubrique Santé | Lu 417 fois