Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis - Transformer des bateaux de croisière en résidences pour seniors


Selon une étude publiée dans le numéro du mois de novembre du Journal Américain de Gériatrie, la vie à bord des paquebots de croisière pourrait être idéale pour envisager la fourniture de services de soins et d’assistance aux seniors.

Les chercheurs qui ont travaillé sur ce sujet, soulignent que les bateaux de croisière proposent déjà, de base, presque tous les services dont les personnes âgées peuvent avoir besoin : une nourriture saine et équilibrée, un environnement stimulant, des services de soins 24h24, des femmes de ménages, la blanchisserie… De plus, le nombre de personnes employées sur un bateau de croisière serait de une pour trois passagers, soit un ratio plus élevé que dans certaines résidences, selon ces scientifiques. Enfin, le changement régulier de passagers pourrait aussi s’avérer bénéfique pour les personnes âgées qui seraient ainsi en contact permanent avec des individus différents.

En comparant le prix que représentent vingt années de vie en maison de retraite avec celui de vingt années sur un bateau de croisière, les scientifiques sont arrivés à un coût global sensiblement identique. Bien entendu, n’ont pas été pris en compte les frais d’hospitalisation pour maladie grave. Les personnes nécessitant des soins plus spécifiques ou plus lourds pourraient être débarquées à l’escale suivante ou héliportées en cas d’urgence.

Un reportage télé sur les croisières seniors, présenté il y a quelques temps, montrait le cas d’une vieille dame du nord de la France, retraitée des postes, qui, du jour où elle a cessé de travailler s’est installée à demeure sur l’un de ces paquebots pour ne plus en bouger...

D’ailleurs les scientifiques ont interrogé un groupe de seniors âgés de 65 à 85 ans ainsi qu’un groupe de baby-boomers. Les deux générations estiment que cette solution pourrait leur convenir, que ce concept pourrait être une bonne alternative à la maison de retraite. Les réticences viennent plutôt des croisiéristes qui ne souhaitent pas voir leurs paquebots transformés en résidence pour personnes âgées, même si, déjà 40% de leurs clients sont âgés de plus de 60 ans.


Publié le Lundi 8 Novembre 2004 dans la rubrique Société | Lu 2909 fois