Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – Tentative sur l’homme de thérapie génique contre la maladie de Parkinson


Pour la première fois, un essai de thérapie génique a eu lieu sur un patient volontaire de 55 ans atteint de la maladie de Parkinson. C’est ce qu’ont annoncé récemment des chercheurs américains de l’Université d’Auckland. Suite aux résultats concluants de leurs expériences sur des rats, parus dans la revue « Sciences » d’octobre 2002, la FDA (Food and Drug Administration) avait autorisé des tentatives de thérapie génique sur 12 volontaires sévèrement atteints depuis au moins cinq ans par la maladie. Les expérimentations vont à présent se poursuivre. Ces personnes seront ensuite suivies pendant plusieurs années. Une injection de millions de copies d’un gène a été faite dans le cerveau du volontaire. Ce gène devrait stimuler la production d’un médiateur chimique, dont la quantité diminue avec la maladie de Parkinson. Chargé de contrôler et d’équilibrer l’activité du cerveau, l’affaiblissement de ce médiateur provoque des dérèglements : certaines zones du cerveau deviennent hyperactives et provoquent les troubles de la maladie de Parkinson (tremblements, rigidité…). Cette tentative semble controversée parmi les scientifiques puisque les essais de thérapie génique sur l’homme avaient jusqu’à présent échoué pour d’autres maladies.


Publié le Lundi 25 Août 2003 dans la rubrique Santé | Lu 353 fois