Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – Stérilité et infertilité : une équipe de chercheurs étudie près de 800 couples


Le docteur David Dunson a récemment publié, dans la revue Obstetrics and gynecology, un article consacré à la stérilité et à ses liens avec l’âge, dans lequel il affirme que l’augmentation de la stérilité conjugale n’est pas liée à une stérilité absolue, mais à une diminution du taux de fertilité.

Selon la terminologie employée par l’étude, un couple est considéré comme stérile quand il ne peut pas concevoir d’enfant sans assistance médicale ; et comme infertile un couple qui n’a pas conçu après une année de rapports sans contraception.

L’étude a été menée par des chercheurs américains et italiens sous la direction de David Dunson, du « National institute of environnemental health sciences », qui ont demandé à des couples n’ayant pas eu d’enfants après une année sans contraceptif de continuer cette pratique une année supplémentaire.

Sur les 782 couples, dans lesquels les femmes avaient entre 18 et 40 ans, environ 1% des étaient stériles, sans variations évidentes d’une tranche d’âge à l’autre. En revanche, l’infertilité des femmes augmente avec le vieillissement : 8% des 19/26 ans, 13% des 27/34 ans, et 18% des 35/39 ans.

La fertilité des hommes diminue également avec l’âge, puisque les femmes de plus de 35 ans sont moins fécondes si leur partenaire à plus de 40 ans : la proportion passe de 18 à 28%.

Enfin, les auteurs concluent qu’entre 43 et 63% des couples infertiles peuvent concevoir un enfant s’ils persévèrent une année de plus, ce qui pourrait avoir un impact important lors des décisions de recourir ou non à une assistance médicale.


Publié le Vendredi 19 Mars 2004 dans la rubrique Santé | Lu 368 fois