Sommaire
Senior Actu

Etats- Unis – Sensibiliser les patrons aux problèmes des salariés boomers s'occupant d'un parent âgé


Les baby-boomers, de part leur position de pivot dans la société actuelle, endossent une double responsabilité : celle de leurs parents et celle de leurs enfants. Les conséquences que cela peut entraîner sur leur vie professionnelle peuvent s’avérer importantes : stress, absences, coups de téléphone à donner, etc

Si de nombreux employeurs n’ont pas encore vraiment compris l’ampleur de ce phénomène, comme l’affirme le quotidien « Miami Herald » du 1er mars (Baby boomers juggle to support children and parents) plusieurs entreprises du sud de la Floride proposent d’ores et déjà aux employés boomers, des prestations de soins à destination de leurs parents âgés.

La société Lifecare propose à ses clients - des entreprises – d’aider leurs employés dans les démarches concernant les personnes âgées à charge. Cependant peu de dirigeants comprennent réellement la situation dans laquelle se trouvent leurs salariés tant que eux-mêmes, n’y sont pas confrontés. Ce genre de service coûte 13 euros en moyenne par an / par employé. En octobre dernier, un sondage révélait que le personnel de « Home Depot » plaçait les aides aux soins aux personnes âgées au troisième rang des avantages qu’il souhaitait acquérir -après les avantages concernant sa propre santé et celle de ses enfants.

Parallèlement, une étude de l’Université de Columbia indique qu’une personne obligée de fournir des soins à une autre fait passer son travail au second plan. Un décret fédéral sur les congés consacrés à la famille et aux soins médicaux accorde jusqu’à douze semaines de congés si cela est nécessaire (Family and Medical Leave Act). Mais il ne concerne que les entreprises de plus de 50 employés.


Publié le Mercredi 3 Mars 2004 dans la rubrique Aides à domicile | Lu 1071 fois