Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – Selon une étude récente, les Mormons vivraient plus longtemps


Une étude publiée le 12 mars dernier par l’institut allemand Max Planck pour le « Demographic research » démontrerait que les Mormons de l’Utah auraient une espérance de vie à la naissance supérieure à celle de la population non-mormone du même état.

Les travaux menés par Ray Merrill, de l’école de médecine de l’Université d’Utah portent sur la période 1994/1998. L’espérance de vie était alors de 77.3 ans pour les hommes mormons, et de 70 pour les autres, tandis qu’elle était de 82.2 pour les femmes de la communauté contre 76.4.

D ‘après les conclusions, une consommation de tabac moins importante chez les Mormons -7% fument contre 24% dans la population non-mormonne- pourrait expliquer en partie cette différence, mais pas totalement. Les cigarettes représenteraient un différentiel de longévité de 1.5 année pour les hommes (sur 7.3) et 1.2 année pour les femmes (sur 5.8). Par ailleurs, l’écart dû aux effets du tabac intervient entre les individus les plus âgés, les maladies liées à cette consommation ayant tendance à survenir relativement tard. La religion pourrait donc être une des explications de cette différence relativement importante de la longévité ; les pratiquants montrant souvent une meilleure santé physique, une vie sociale plus épanouie et un mode de vie plus sain.

Selon le Petit Robert, un Mormon est un adepte d'un mouvement religieux d'origine américaine dont la doctrine, fondée sur une lecture de la Bible et du "Livre de Mormon", admet les principes essentiels du christianisme et présente des analogies avec l'islam.



Publié le Lundi 15 Mars 2004 dans la rubrique Divers | Lu 865 fois