Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis - Risques de pénuries de chirurgiens pour une population vieillissante


D’après une étude menée par le docteur David Etzioni de l’université de Californie à Los Angeles (UCLA), le vieillissement de la population risque de créer une pénurie de chirurgiens dans de nombreux domaines. Dans son étude publiée en août dans le périodique « Annals of Surgery », le Dr. Etzioni explique qu’« il y aura une augmentation de la demande que l’offre ne pourra jamais suivre, les médecins spécialisés dans la chirurgie devront trouver des méthodes de travail plus efficaces sachant qu’il faut de 8 à 14 ans pour former un chirurgien ». D’après lui, les chirurgies ophtalmologique et cardiovasculaire seront les principales touchées par cette pénurie, misant sur des hausses de la demande de, repectivement 47 % et 41 % entre 2001 et 2020. Ses projections sont basées sur celles de les statistiques de l’US Census Bureau et sur les données concernant les demandes en chirurgie en fonction de l’âge.

Cependant, le Dr. Richard Cooper de l’institut de politique de la santé de Milwaukee (Wisconsin) estime que ces projections sont contestables, bien que sur le fond, l’idée d’une pénurie reste envisageable. « Il est délicat d’extrapoler sachant qu’on ne peut prévoir comment les besoins et les techniques vont évoluer dans la prochaine décennie, trop de variables entrent en jeu » explique-t-il. Il insiste ainsi sur les progrès technologiques, mais aussi sur le fait que de plus en plus de spécialistes prennent en charge des opérations auparavant confiées à des chirurgiens généralistes. On observe toutefois des pénuries chez les chirurgiens anesthésistes, les cardiologues et les gériatres. De nombreuses associations médicales américaines s’inquiètent du nombre croissant de personnes âgées pour lesquelles il sera difficile de maintenir un encadrement adéquat si les pénuries se prolongent.


Publié le Mardi 26 Août 2003 dans la rubrique Santé | Lu 379 fois