Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – Récompenser les projets les plus innovants du marché des seniors et des boomers

Le mois dernier, s’est tenue à Philadelphie dans l’état de Pennsylvanie (Etats-Unis), l’édition 2005 de la rencontre annuelle intitulée « Boomers Business Summit », qui récompense chaque année le projet le plus innovant visant à faciliter la vie quotidienne des boomers ou des seniors.


Cette réunion qui récompense le meilleur candidat d’un prix de 10.000 dollars (7.600 euros environ) est organisée par l’Université Santa Clara de Californie, l’American Society in Aging et la consultante spécialisée sur le marché des seniors Mary Furlong. Une quarantaine de concurrents, issus de secteurs aussi divers que variés, se sont disputés le premier prix de cette édition.

Selon un récent article de l’Associated Press, les enjeux du marché des seniors commencent à devenir importants. Les plus de 54 ans possédaient en 2001 un pouvoir d’achat plus de deux fois supérieur aux plus jeunes selon les informations de la Réserve Fédérale. Toutefois, jusqu’à maintenant, le « business gris » comme on l’appelle, a royalement été ignoré par la plupart des industries.

Comme le souligne David Yarnell, directeur général de BEV Capital, société de conseils marketing et l’un des membres du jury : « les adolescents et les jeunes adultes sont déjà bien équipés en terme de produits et services, les entreprises devraient donc se pencher maintenant vers les baby-boomers et prêter plus d’attention aux besoins des personnes vieillissantes ». Et d’ajouter « ce n’est peut-être pas aussi attirant, mais on commence à se rendre compte des énormes potentialité de ce marché ».

Nous vous proposons donc de découvrir ci-joint, une rapide description des produits et concepts des quatre candidats finalistes de l’édition 2005.
Etats-Unis – Récompenser les projets les plus innovants du marché des seniors et des boomers

Présentation des produits des quatre finalistes

Le lauréat :

« Powerknee » : des millions de personnes âgées ou vieillissantes commencent à rencontrer des difficultés pour marcher convenablement. Des ingénieurs de la société Tibion de San Francisco (Californie), ont donc imaginé une sorte d’armature motorisée qui se place au niveau du genou. L’appareil utilise des capteurs qui se trouve le long de la jambe. Ils interprètent les intentions du marcheur et grâce à un moteur miniaturisé, le « powerknee » aide la personne à réaliser son mouvement. « Cela réduit les efforts du quadriceps et les transfèrent vers l’appareil » précise la conceptrice.

Pour le moment, le produit est encore en phase de test. Il pourrait être commercialisé d’ici un an ou un an et demi et son prix de vente se situera autour de 4.000 euros tout de même. La directrice de la société Tibion estime « que compte tenu du vieillissement de la population, tous les produits visant à renforcer le genou vont avoir beaucoup de succès dans les années à venir ».

Un service de déménageurs spécialisé pour les personnes âgées
Il n’est jamais facile, ni agréable d’avoir à déménager. Le problème est encore plus délicat lorsque cela fait 40 ou 50 ans que l’on vit au même endroit. Souvent, à cet âge là, on quitte son logement pour quelque chose de plus petit ou pour intégrer une maison de retraite. Margit Novack, a donc lancé il y a presque dix ans, une société de déménagement spécialisée pour les seniors : « Moving Solutions ».

Cette entreprise possède déjà une vingtaine de filiales réparties dans différentes villes des Etats-Unis et souhaite se développer par le biais de la franchise. Les déménageurs se chargent de tout emballer puis déchargent, déballent et réinstallent tous les meubles. Toutefois, ce qui fait l’originalité de ce concept, c’est le fait de pouvoir visualiser et imaginer l’emplacement de chacun de ses meubles sur un tableau magnétique représentant son prochain logement. Toutes les pièces sont reproduites et il est possible de placer, déplacer et replacer les armoires, lits, fauteuils, etc. afin de voir ce qui peut-être emporté et comment les agencer.

Comme le confie Mme Nowack « le plus compliqué, c’est de vendre ce service sans préciser qu’il est avant tout conçu pour les personnes âgées. Les gens ne veulent pas d’un produit qui stigmatise leur âge ».

Toute une vie sur un support numérique
En 1994, Beth Sanders s’est intéressée à la vie de sa grand-mère. Elle a alors réalisé que la connexion qu’elle avait établie avec cette autre génération, partie intégrante de l’histoire de sa famille, était quelque chose de rare dans le monde moderne. « De nos jours, les familles sont si dispersées. Les parents et les grands-parents connaissent un tas de choses qui risquent de disparaître à jamais si elles ne sont pas transmises » explique la conceptrice du projet.

Elle a donc décidé de mettre en place un site internet www.lifebio.com, qui aide et conseille les internautes dans la rédaction des biographies ; il s’agit de savoir poser les bonnes questions : comment et où les grands-parents passaient leurs vacances ? Une fois, l’histoire terminée, le fichier peut-être téléchargé et imprimé. Pour quelques dollars de plus il est livré sous forme de livre. Le site lancé en 2001 a déjà séduit plus de 4.000 clients.

Précisons que ce concept existe aussi en France par le biais d’écrivains spécialisés dans la rédaction des biographies de « monsieur tout le monde » et qu’un société française basée dans le sud du pays, Ipernity, propose le même principe.

Des chaussures antidérapantes
Oskar Jonsson est un grossiste en chaussure islandais. Il a passé quatre année de sa vie et investi toutes ses économies pour développer des semelles de chaussures anti-dérapantes grâce à l’intégration, dans leur fabrication, de particules de moissanite (silicon carbide). Il s’agit d’une pierre presque aussi dure que le diamant.

Les semelles « Green Diamonds » sont donc censées être deux ou trois fois plus adhérentes que des semelles traditionnelles, même sur des surfaces glacées ou grasses. De plus, selon le fabricant, elles sont extrêmement résistantes, l’usure est donc très lente. M. Jonsson s’est inspiré d’une technologie utilisé dans l’industrie des pneumatiques et notamment ceux qui sont utilisés pour résister aux rigoureux et longs hivers islandais.

L’intérêt pour les seniors est simple. En l’an 2000 aux Etats-Unis, les chutes de personnes âgées ont causé la mort de 10.200 personnes selon le Centre de prévention et de contrôle des maladies. Rappelons que passé l’âge de 65 ans, la chute est la première cause de mortalité chez les aînés.


Publié le Jeudi 21 Avril 2005 dans la rubrique Consommation | Lu 3653 fois