Sommaire
Senior Actu

États-Unis – Recherches pour diminuer les risques et la gravité des chutes chez les personnes âgées


Un programme d’études visant à évaluer les risques de chutes auxquels sont confrontées les personnes de plus de 65 ans est actuellement mené dans le Comté de Dane, Wisconsin. Financées par le gouvernement fédéral, qui a débloqué 2,2 millions de dollars (1,78 millions d’euros) pour l’occasion, les recherches doivent démontrer que la pratique d’activités faisant travailler le sens de l’équilibre telles que le bowling, permet de réduire les risques de chutes.

« Nous recherchons différents moyens de diminuer le nombre de chutes et d’aider les personnes âgées à rester autonomes et en sécurité chez elles», explique le docteur Jane Mahoney, à la tête de l’étude.

Une fois les facteurs de risques identifiés, les chercheurs mettent en place des thérapies propres à chaque individu afin de minimiser les risques. Il est certain que ces mesures ne préviennent pas tous les accidents mais, « en tout cas, un bon programme de rééducation faisant appel à l’équilibre, la force musculaire et la souplesse, peut éviter quelques chutes », insiste le Dr Mahoney.

Aux États-Unis, un tiers des personnes âgées est victime de chutes chaque année. On note que chez les femmes, l’hospitalisation est trois fois plus courante.

Les principales fractures dont sont victimes les personnes âgées sont celles des hanches, de la colonne, des bras, des mains, des chevilles et du bassin. Faiblesse musculaire, problèmes de santé voire effets secondaires dus à la prise de médicaments sont autant de causes probables pouvant expliquer les chutes.

Delphine Dujardin © Senioractu.com 2004


Publié le Mardi 8 Juin 2004 dans la rubrique Santé | Lu 445 fois