Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis : Recherche sur les pertes de la mémoire chez les personnes âgées


On associe souvent la vieillesse à la sérénité... Et à la perte de mémoire. Le Pr Susan Turk, chercheur en psychologie à l’Université de Californie à Irvine, a trouvé ce qui relie ces deux stéréotypes : les seniors oublieraient surtout les expériences négatives. Mme Turk a réalisé avec son équipe, une étude sur cette sélectivité « socioémotionnelle ». Ils ont présenté 32 images - 8 positives, 8 négatives et 16 neutres - à 144 cobayes répartis en trois groupes : 19-29 ans, 41-53 ans et 65-80 ans. Les volontaires devaient ensuite décrire le plus grand nombre d’images. Il s’est avéré que les plus jeunes ont retenu davantage d’images négatives que les quadragénaires, l’écart étant encore plus marqué avec les plus vieux. Selon Mme Turk, les seniors refouleraient les expériences négatives parce qu’ils veulent vivre leurs dernières années dans le bonheur et la sérénité. Différentes études ont de fait constaté que les personnes âgées sont moins sujettes à l’anxiété et à la dépression. Malgré tout à partir de 80 ans, les souffrances psychologiques deviennent plus fréquentes et Susan Turk souhaiterait que ces dépressions de fin de vie soient mieux diagnostiquées et mieux prises en charges.


Publié le Mardi 10 Juin 2003 dans la rubrique Santé | Lu 309 fois