Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – Proposer des habitats évolutifs pour anticiper le vieillissement des populations

Deux sociétés américaines, Falcon Homes, spécialisée dans la construction de maisons en "universal design" et Interior Styling by Karla dans l'aménagement intérieur de l'habitat, se sont associées afin de pouvoir proposer des offres packagées de « maisons adaptées à tous les âges de la vie ».


L’offre commune de ces deux entreprises visent à fournir à leurs clients, des maisons évolutives, construites sur le principe de l’habitat universel et des aménagements adaptables. L’idée, est que la maison puisse s’ajuster à la personne et non l’inverse. Ainsi, par exemple des aménagements intérieurs adaptables doivent permettre à des individus qui vieillissent, ou qui se retrouvent provisoirement handicapés, d’effectuer rapidement et à moindres frais, des modifications de leur habitat, sans avoir à tout casser ou tout modifier. Cela peut aussi permettre à des personnes en charge de leurs parents âgés de faciliter leur accueil le moment venu.

En fait, le concept applique un ensemble de protocoles rationalisant l’aménagement des surfaces habitables. Il se veut un habitat durable, évolutif, adaptable, intergénérationnel et communicant. L’enjeu est d’utiliser toutes les dimensions de la modernité et de créer une meilleure aménité urbaine au quotidien, visant à renforcer le lien social et intergénérationnel et optimiser l’accueil des toutes les catégories d’habitants et réussir ainsi une réelle mixité sociale et urbaine.

D’une manière générale, ce genre de construction prévoit systématiquement des couloirs et des portes légèrement plus larges, qui permettent aux personnes en fauteuil roulant ou équipées de déambulateurs de se déplacer sans encombres tout en diminuant les risques. Dans la mesure du possible, on privilégie les passages/entrées en pentes douces plutôt que les marches, qui sont dangereuses aussi bien pour les personnes âgées que pour les enfants.

« Le concept de l’Universal Design n’est pas nouveau. Il existe depuis plusieurs années déjà » souligne Thomas Hewitt, directeur de la société Falcon Homes en précisant que « nos besoins en terme d’habitat évoluent en permanence, mais pas les logements eux-mêmes, c’est la raison pour laquelle les bâtiments doivent être pensés de manière à pouvoir s’adapter au mieux à nos exigences ».

« Notre but est d’aider les familles à rester ensemble le plus longtemps possible » explique Hewitt. « En plus de s’insérer parfaitement dans le paysage, nos maisons doivent permettre le maintien à domicile et l’indépendance des personnes vieillissantes. »

En France, l’habitat universel commence à apparaître. De grands groupes privés s’y intéressent de plus près : Lafarge, Legrand, Porcher, Somfy, etc. De leur côté, les institutionnels s’aperçoivent qu’à prix équivalents, ils peuvent proposer les mêmes logements à des individus valides, des personnes handicapées et des seniors.

Une société comme Coredex à la Rochelle se bat depuis quelques années pour imposer ce concept d’habitat universel. « Il ne s’agit plus de réaliser des maisons et des intérieurs conçus pour telle ou telle personne ou pour tel ou tel type de handicap, mais de réaliser un habitat qui permette à tout un chacun de vivre sa vie sans obstacle, sans encombres. On interdit encore aujourd’hui la vie de tous les jours, à des milliers de personnes parce que leur logement n’est pas adapté » souligne M. Deliot-Lefèvre, directeur de cette société.


Publié le Lundi 7 Mars 2005 dans la rubrique Habitat | Lu 4359 fois