Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – Programme de sensibilisation sur les dangers de l’épilepsie chez les aînés


Mi-décembre, lors d’une conférence à Boston (Etats-Unis), le National Council on the Aging (NCOA), l’Epilepsy Foundation et la société pharmaceutique UCB Pharma ont annoncé la mise en place d’une campagne de sensibilisation sur l’augmentation des cas d’épilepsie chez les aînés. De plus, les trois groupes se donnent pour mission d’œuvrer pour le traitement de cette maladie chez les personnes âgées tout en maintenant leur qualité de vie.

L'épilepsie est souvent vue comme une maladie sévissant exclusivement chez les populations jeunes. Cependant, aux Etats-Unis, la majorité des cas nouvellement diagnostiqués sont recensés chez les plus de 65 ans. La maladie se développe souvent suite à des pathologies particulièrement répandues chez les aînés comme certains cancers ou certaines maladies cardiovasculaires.

Or, à un âge avancé, l’épilepsie comporte des risques supplémentaires. Tout d’abord, comme l’explique Eric Hargas, président de l’Epilepsy Foundation, son diagnostique peut s’avérer plus délicat. En effet, la maladie ne se manifeste pas toujours par des chutes ou tremblements. Elle peut aussi se traduire par des symptômes beaucoup plus subtils tels une vision brouillée, des troubles de l’audition ou un soudain sentiment d’inquiétude.

Autre problème, les personnes âgées suivent souvent de multiples traitements médicamenteux. Il existe donc, chez les âgés épileptiques, un risque élevé d’interactions médicamenteuses pouvant entraîner des troubles divers. C’est là un défi important à relever de la part des médecins que de soigner plusieurs pathologies sans provoquer d’effets secondaires.



Publié le Mercredi 14 Janvier 2004 dans la rubrique Santé | Lu 544 fois