Sommaire
Senior Actu

États-Unis – Prochains départs de boomers à la retraite : Greenspan tire la sonnette d’alarme


États-Unis – Prochains départs de boomers à la retraite : Greenspan tire la sonnette d’alarme
Afin de faire face aux prochains départs à la retraite de la génération du baby-boom (née entre 46 et 64), une réduction des prestations de l’assurance vieillesse pour les générations à venir devra être envisagée, a prévenu fin février Alan Greenspan, président de la Réserve fédérale américaine (Fed), lors d’une allocution devant la commission budgétaire de la Chambre des représentants des États-Unis.

Dans seulement quatre ans, une première cohorte de baby-boomers fêtera ses 62 ans, âge minimal pour bénéficier de l’assurance vieillesse. En 2011, ils atteindront l’âge permettant de bénéficier de l’assurance maladie « Medicare » dont les perspectives sont incertaines, note la transcription de cette allocution, publiée sur le site internet de la Fed. En 2025, le nombre de retraités augmentera de façon significative par rapport au nombre d’actifs : si rien n’est fait pour affronter ce changement démographique « dramatique », il pèsera sur les finances publiques d’une manière impossible à affronter.

En effet, au-delà du départ de la vie active des boomers, l’espérance de vie continue à augmenter de sorte que la proportion des seniors dans la population ne cessera de croître dans les années à venir. Tout cela exige d’importantes modifications dans les retraites, a estimé le président de la Fed. Plusieurs solutions sont envisageables : revoir les dépenses ou augmenter l’âge minimum nécessaire pour prétendre aux prestations retraites. Ces mesures ne devraient cependant pas concerner les personnes déjà retraitées, ni celles proches de l’être, mais il faudrait procéder aux changements le plus rapidement possible, note-t-on dans la transcription de l’allocution.


Publié le Lundi 8 Mars 2004 dans la rubrique Retraite | Lu 499 fois