Sommaire
Senior Actu

États-Unis – Presque 15 millions d’Américains exposés au danger de la dégénérescence maculaire


Sur 15 millions d’Américains atteints de la dégénérescence maculaire liée à l’âge* (DMLA), plus de 1,5 millions sont dans une phase très avancée de cette affection, ce qui les expose à un risque important de la perte de la vue, estime un communiqué de « Vision Council of America » publié en février.

S’appuyant sur les données d’une étude conjointe de « National Eye Institute » et de « Prevent Blindness America », l’organisation avertit de l’importance, pour les personnes âgées de plus de 40 ans, d’examens de la vue réguliers : la DMLA, en effet, n’entraîne pas de symptômes sensibles dans sa phase précoce et ne peut être dépistée que par un professionnel. Elle serait pourtant, selon le communiqué, la première cause de cécité parmi les seniors américains.

Cette affection ne touche pas que les seniors, mais le risque de la développer augmente avec l’âge. Dix pour cent des personnes dans une phase avancée de la DMLA sont âgées de moins de 65 ans : d’où la nécessité d’effectuer des examens réguliers dès 40 ans.

D’autres facteurs, à part l’âge, augmentent le risque de développer l’affection, dont l’exposition aux rayons ultraviolets, le tabagisme ou encore certaines carences alimentaires. La cause exacte reste cependant inconnue, affirme le communiqué.

*dégénérescence maculaire : la macula étant la zone située au centre de la rétine responsable de l’acuité visuelle, elle entraîne une perte progressive ou rapide de la vision centrale.


Publié le Jeudi 4 Mars 2004 dans la rubrique Santé | Lu 484 fois