Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – Pourquoi bien dormir aide à bien vieillir


Le Centre International de Longévité (ILC-USA) et l’AARP ont collaboré à la publication, en juillet dernier, d’un document sur les bienfaits du sommeil sur la santé et le vieillissement : « Getting your Zzzzzzz’s – How sleep affects health and aging – ». Un tiers des personnes âgées américaines aurait des problèmes d’insomnies. Ces désordres ne sont pas forcément liés au vieillissement, explique Robert N. Butler, président de l’ILC. Une multitude de facteurs peuvent toucher chacun d’entre nous quel que soit son âge. Cependant, les personnes âgées sont en proie à certains phénomènes directement liés à l’âge, qui peuvent influencer la qualité de leur sommeil. « Les troubles du sommeil créent un cercle vicieux », rapporte le document, « les personnes âgées ont des problèmes. Cela se répercutent sur leur sommeil, ce qui joue ensuite sur la production hormonale et le métabolisme, par exemple. Et ceci donne lieu à de nouveaux problèmes qui troublent encore plus le sommeil ». C’est ainsi que les origines possibles des insomnies sont analysées et que l’influence du sommeil sur la qualité de vie est expliquée. Un mauvais sommeil rend le quotidien plus difficile, provoque des problèmes de santé et d’ordre psychique. Il rend plus vulnérable, principalement les plus âgés, susceptibles d’être plus affaiblis.

Le ronflement et l’insomnie par exemple, sont deux grands troubles du sommeil qui peuvent indiquer la présence d’un problème de santé. Le ronflement peut être lié à de l’hypertension, à des problèmes respiratoires ou à l’apnée du sommeil. L’insomnie peut être due à plusieurs facteurs : alcool, tabac, obésité, ménopause ou encore la dépression, à laquelle sont plus sujettes les personnes âgées. Gérer ces différents facteurs pourrait favoriser un meilleur sommeil. Le guide fournit d’autres conseils pratiques pour bien dormir : avoir une activité physique régulière, respecter les horaires de sommeil, manger correctement mais boire peu avant de se coucher, dormir dans un lieu agréable et se décontracter, etc. Une autre piste importante pourrait permettre d’appréhender les problèmes de sommeil chez les personnes âgées : la consommation de médicaments. En effet, certains empêchent excitent, d’autres à l’inverse assoupissent… D’où l’importance d’évoquer les troubles du sommeil à son médecin.



Publié le Mercredi 3 Septembre 2003 dans la rubrique Bien-être | Lu 1453 fois