Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – Permettre aux seniors de vivre à domicile grâce à des capteurs électroniques


Les nouvelles technologies pourraient à terme, permettre aux personnes âgées de pouvoir vivre à domicile plus longtemps. Compte-tenu du vieillissement des populations dans le monde, dans un futur relativement proche, ce marché pourrait représenter une manne pour certains industriels.

Ainsi, Intel Corporation travaille sur un projet de maison digitale. Celle-ci serait équipée d’un réseau de capteurs domestiques, placés dans différents endroits d’un logement. Ces capteurs, reliés à un ordinateur, permettraient par exemple de savoir à tout moment où la personne âgée se trouve mais aussi de vérifier qu’elle se déplace, qu’elle regarde la télé, bref, qu’elle n’est donc pas tombée inconsciente dans une pièce. Ce système pourrait aussi rappeler aux aînés souffrant de pertes de mémoires de prendre leurs médicaments. Des personnes atteintes d’un Alzheimer léger ou de certaines démences pourraient donc rester chez elles plus longtemps.

Mais ces capteurs pourraient aussi jouer un rôle en terme de prévention et diagnostic de certaines pathologies courantes chez les gens âgés. Cette détection précoce permettrait donc d’intervenir et de traiter ces maladies plus tôt, avant qu’elles ne se développent. Par exemple, un geste aussi simple que la composition d’un numéro de téléphone peut fournir énormément d’informations à des scientifiques. Lorsqu’une personne âgée a tendance à oublier régulièrement certains chiffres, lorsqu’elle met plus de temps à faire le numéro ou lorsqu’elle appuie plus faiblement sur les touches, tous ces indices pourraient signifier le développement de certaines maladies mentales et permettre d’agir dès les premiers symptômes.

Selon le responsable en charge de ce projet, « une fois que les utilisateurs auront réalisés tout ce que ces nouvelles technologies peuvent leur apporter, ils deviendront beaucoup plus intéressés par les avantages que peuvent générer ces réseaux de capteurs domestiques ». Ces nouveaux produits pourraient être disponibles sur les marchés européens et asiatiques dans les prochaines années. D’autres sociétés comme Honeywell ou Philips Electronics seraient en passe de devenir les leaders dans ces domaines.

Toute cette nouvelle technologie semble bien intéressante sur le papier. En revanche elles impliquent un « espionnage » quotidien et permanent de tous nos faits et gestes ainsi qu’une renonciation presque totale à toute vie privée. Le plus difficile sera certainement d’établir un juste équilibre entre les avantages qu’elles procurent en terme de soins et la perte de toute intimité. Big Brother est à nos portes…


Publié le Jeudi 13 Janvier 2005 dans la rubrique Internet | Lu 2579 fois