Sommaire
Senior Actu

États-Unis – Les troubles de la déglutition : un mal en hausse chez les personnes âgées


Un nombre croissant de jeunes enfants et de personnes âgées souffrent de troubles de la déglutition, comme l’indique l’article paru le 28 mai dans le Baltimore Sun.

Bien que les causes restent difficiles à déterminer avec exactitude, les spécialistes ont noté une augmentation du nombre de cas parallèlement au nombre croissant de nouveaux-nés prématurés et de personnes ayant survécu à un arrêt momentané de leurs fonctions cérébrales.

Il y a vingt ans, ces personnes seraient décédées. Aujourd’hui, les progrès de la médecine leur permettent de rester en vie mais elles gardent parfois des séquelles.

Le Centre Américain de Contrôle et de Prévention des Maladies estime à près de 10 millions le nombre de personnes âgées aux États-Unis souffrant de troubles de la déglutition.

La plupart ont eu une crise d’apoplexie ou souffrent de maladies neurovégétatives, telles que la maladie de Lou Gerhig, la sclérose en plaque ou encore la maladie de Parkinson. Les blessures de la tête, la démence et le cancer sont aussi incriminés.

Le docteur Anil Darbari, gastro-entérologue à l’institut Krieger de Baltimore, souligne la complexité du processus de déglutition et la multiplicité de facteurs qui peuvent en gêner le fonctionnement : « tout dépend de la communication entre les nerfs et le cerveau qui reçoit les informations et donne aux muscles l’ordre de se contracter et de se relâcher selon un timing bien précis. »

Grâce à de nouveaux tests, et notamment l’utilisation de rayons X, il est désormais possible de localiser précisément le dysfonctionnement et d’y remédier.

Delphine Dujardin © Senioractu.com 2004


Publié le Mardi 1 Juin 2004 dans la rubrique Santé | Lu 494 fois