Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis - Les seniors se lancent dans la publication de leurs mémoires


Avec le vieillissement de sa population, les Etats-Unis voient de nouvelles niches commerciales se développer. C’est le cas des « biographes personnels » ou des petits éditeurs qui se chargent de rédiger et/ou de publier les mémoires d’un nombre croissant de personnes âgées.

Ces éditeurs d’un nouveau genre, qui étaient autrefois réservés aux écrivains, poètes en herbe ou aux nantis qui publiaient leurs œuvres à compte d’auteur, ont découvert un nouveau marché, celui de la publication des récits de vie et des biographies. Chaque année, des milliers d’ouvrages sont ainsi édités à quelques exemplaires, destinés au cercle familial et aux proches du narrateur.

A l’origine, cette démarche qui consiste à raconter sa vie, pourrait paraître égocentrique. Cependant, elle n’émane généralement pas des personnes âgées. Ces dernières, n’imaginent pas que leurs faits et gestes passés puissent intéressés la postérité. Ce sont souvent les enfants ou petits-enfants, à l’occasion d’un anniversaire ou de noces d’or, qui poussent leurs aïeux à « se raconter », à révéler l’histoire de leur vie : premiers amours, voyages lointains, réussites ou échecs professionnels ou personnels…

De plus, le développement des ordinateurs personnels et de l’internet ces vingt dernières années, ont grandement accéléré cette tendance. Désormais un simple PC suffit pour rédiger en toute simplicité, à son rythme et dans le plus grand confort, les quelques dizaines de pages nécessaires à relater les faits marquants de la vie d’un individu. Une fois le récit terminé, un simple email envoyé à l’éditeur permet de mettre la machine en route.

Si la personne qui souhaite faire le récit de sa vie ne s’imagine pas dans la peau d’un écrivain, elle peut toujours faire appel à un biographe personnel, qui au bout de quelques entretiens, rédigera pour son compte, l’histoire de sa famille. Ces prestataires de services –biographes et éditeurs-, proposent maintenant, toute une série d’options allant de la relecture à la mise en page, en passant par la création de la couverture, l’intégration des photos de familles et bien entendu, l’édition du manuscrit.

Ce concept commence tout doucement à se développer dans l’Hexagone. C’est le cas par exemple, de Marie-Laure Tarricone qui après avoir rédigé le récit de la vie de sa grand-mère a décidé de se lancer dans cette entreprise. Elle écrit maintenant, la plupart du temps pour des femmes retraitées, des biographies familiales. Comme elle le souligne, « les gens qui me contactent pour un récit de vie ont conscience de l’importance de leurs souvenirs qui s’inscrivent dans une époque et témoignent de Faits historiques. Certains ont déjà compris qu’une biographie se transmet de génération en génération comme un élément du patrimoine familial. »

Mais le livre n’est pas le seul moyen de transmettre l’histoire, les traditions et les souvenirs d’une famille. Parmi les évolutions récentes, on assiste depuis quelques années, au développement des vidéos familiales. La clientèle pour ce genre de produits est plus jeune. Il s’agit majoritairement de baby-boomers, alors que le livre est plus courant chez les seniors. Plusieurs entreprises qui filmaient principalement mariages et bar mitzvahs se sont maintenant spécialisées dans la production de films biographiques à usage familial. La réalisation de ces films peut atteindre un budget de plusieurs milliers de dollars, pour une cassette ou un DVD retraçant généralement la vie des grands-parents, qui lèguent ainsi leur histoire aux générations futures de manière ludique et inaltérable (pour le DVD).

Cette tendance s’explique en partie par le développement des caméras numériques, qui ont permis à plusieurs sociétés de se lancer sur ce marché plus facilement, mais aussi, selon certains, par un facteur plus humain : les baby-boomers en rébellion, qui n’ont pas prêté attention à l’histoire de leur famille étant jeunes, se rattraperaient aujourd’hui par ce moyen…


Publié le Vendredi 5 Novembre 2004 dans la rubrique Divers | Lu 2011 fois