Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis - Les seniors, population à risque en terme d'addiction aux médicaments et à l'alcool


Selon l’Alberta Alcohol and Drug Abuse Commission (AADAC), la consommation d’alcool et de drogues par les seniors pourrait être favorisée par l’inactivité et cette tendance pourrait augmenter dans les deux ou trois prochaines années avec les baby-boomers qui arrivent massivement à l’âge de la retraite.

L’ennui, la solitude, la perte d’un proche, les relations houleuses avec les autres… Toutes ces raisons peuvent être à l’origine d’un certain laisser-aller sur les doses et/ou le mélange de médicaments ainsi que sur la consommation d’alcool. A ce sujet, l’AADAC distingue trois cas de figures : les personnes ayant consommé de l’alcool de manière excessive tout au long de leur vie, celles qui en consomme relativement peu mais qui effectuent des mélanges nocifs avec les médicaments et enfin celles qui ont commencé à consommer de l’alcool sur le tard.

Cependant, les abus restent souvent dus à une méconnaissance des effets plutôt qu’à une volonté délibérée de fuir la réalité –contrairement aux jeunes. Mais une consommation régulière de ces substances peut très rapidement entraîner une dépendance. Le problème est que cette addiction est parfois difficile à déceler dans la mesure où les personnes âgées restent seules une grande partie du temps et qu’elles ne réclament aucune aide. Il devient donc difficile de constater certains comportements particuliers ou étranges qui pourraient permettre de détecter ces accoutumances. De plus on a souvent tendance à confondre des comportements d’addiction avec certains signes que l’on attribue à tort à l’âge (stress, difficulté à trouver le sommeil…).

Afin d’éviter de tomber dans les problèmes de dépendance aux médicaments et à l’alcool, l’AADAC préconise par exemple de bien se nourrir et de bien dormir, quitte à pratiquer certains exercices de relaxation, d’essayer de se trouver des nouvelles activités, hobbies voire de recommencer une carrière.


Publié le Jeudi 25 Mars 2004 dans la rubrique Social | Lu 3716 fois