Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis - Les seniors peinent à choisir entre les différents produits financiers, selon l’AARP


Plus de la moitié des dépenses des ménages aux États-Unis sont effectuées par les plus de 45 ans. Mais, face à la complexité des services financiers proposés, les boomers se retrouvent souvent dépourvus, comme l’indique l’étude de l’ARRP parue fin avril.
Selon le 4ème rapport annuel de l’AARP, groupe de défense leader des plus de 50 ans (36 millions d’adhérents), les consommateurs de plus de 45 ans possèdent des capitaux important à investir et à placer (qu’il s’agisse de prévoir l’éducation des enfants, de s’occuper de leur famille ou d’économiser pour leur propre retraite).

Mais choisir parmi la kyrielle de services financiers proposés n’est pas toujours aisé. En plus du taux d’intérêt, il faut penser aux retards de paiement, aux charges, aux frais de gestion et la comparaison entre produits devient vite laborieuse.

Mettre de l’argent de côté sur un compte épargne-retraite, choisir un système privé de santé ou tout simplement demander un crédit s’avère souvent très complexe. Même choisir un compte d’épargne ou un compte chèque nécessite une certaine pratique.

Selon les chiffres de 2001, 27% des sondés estiment ne pas avoir le temps nécessaire pour faire leur choix, 7% disent ne pas avoir les connaissances adéquates et beaucoup souffrent du manque ou du trop-plein d’informations.

Cette situation n’est pas sans conséquence. Nombreux sont ceux qui, faute de conseils suffisants, se retrouvent en banqueroutes ou criblés de dettes.

L’étude montre également que 19% des dépenses des boomers américains sont utilisées pour les frais de transport, 13% pour la nourriture, 10% pour les assurances et la retraite et 7% pour la santé.

Delphine Dujardin © Senioractu.com 2004


Publié le Vendredi 14 Mai 2004 dans la rubrique Consommation | Lu 1064 fois