Sommaire
Senior Actu

Etats Unis – Les seniors gays se sentent victimes de discrimination


Selon le National Gay and Lesbian Task Force (organisation nationale pour les droits des gays et lesbiennes), le nombre d’homosexuels –hommes et femmes- de plus de 65 ans serait estimé entre 1 et 3 millions aux Etat Unis. Les seniors, héritiers d’une époque où être gay était considéré comme illégal, n’osent pas toujours avouer leur homosexualité. Pour Amy Hunt, directrice du Lesbian, Gay, Bisexual and Transgender Aging Project (organisation pour l’éducation de la population sur les problèmes des seniors gays), cette tradition les a conduit à devenir une frange invisible de la société.

L’association travaille donc à une meilleure information sur les difficultés des seniors gays, victimes de discrimination sociale et financière. Ils ne bénéficient pas du soutien accordé aux hétérosexuels âgés, comme les pensions accordées par la Sécurité Sociale aux veufs et veuves ou l’intervention des services sociaux quand un conjoint doit résider en maison de retraite. En matière de succession, les gays ne peuvent faire hériter leur compagnon sans acquitter une lourde fiscalité -ce qui n’est pas le cas pour les couples mariés.

Le projet de la légalisation du mariage entre homosexuels ne résoudrait en rien ces problèmes, car, contrairement à beaucoup de jeunes américains, les seniors ne sont toujours pas prêts à annoncer leurs préférences sexuelles.


Publié le Vendredi 30 Janvier 2004 dans la rubrique Social | Lu 4248 fois