Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis - Les seniors en milieu rural développent l'entreaide pour prolonger la vie à domicile

L’Amérique rurale ou comme on l’appelle souvent l’Amérique profonde vieillit rapidement. Dans ce milieu qui devient vite difficile à vivre dès que l’on ne peut plus conduire ou que l’on a des difficultés à se déplacer, l’entraide entre seniors s’est peu à peu développée afin de permettre à certaines personnes âgées de prolonger leur vie à domicile, indiquait récemment un article de l’Associated Press.


Dans les zones rurales, les personnes âgées se retrouvent souvent séparées de leurs familles qui vivent la plupart du temps dans les grandes villes. Du coup, il semblerait que les seniors se soient aperçus qu’il n’y a pas mieux qu’un congénère pour se « filer un coup de main » de temps à autre. On assiste ainsi, depuis quelques temps, au développement de l’entreaide entre voisins, cousins, ou amis âgés. Ceux qui commencent à connaître des difficultés à se déplacer, à sortir de chez eux, à préparer leur repas ou faire leurs courses peuvent compter sur le soutien des seniors encore valides et vivant dans la même zone rurale qu'eux, afin de leur éviter d’avoir à déménager dans une maison de retraite.

Par exemple, dans le Minnesota, un ensemble de fermiers vivant dans le même conté et dont le quart d’entre eux a plus de 65 ans, a mis en place un système de surveillance téléphonique. Toutes les personnes âgées ou handicapées qui le désirent, sont appelées quotidiennement à heure fixe afin de prendre de leurs nouvelles. Les bénévoles qui participent à ce service proposent par ailleurs le portage de repas à domicile ou de conduire les aînés pour leur rendez-vous chez le médecin.

Autre initiative, dans un immeuble pauvre du Dakota du Nord, les femmes seniors se sont réunies et ne se déplacent qu’en « bande » lorsqu’elles vont déjeuner au centre de jour pour les personnes âgées. Sans cette communauté de voisinage, de proximité, certaines d’entre elles auraient déjà du être placées en maison de retraite.

Compte tenu du vieillissement des populations en milieu rural, on peut imaginer que ce type d’organisations communautaires est appelé à se développer. Selon les chiffres du dernier recensement, le Dakota du Nord par exemple, est l’Etat qui connaît la plus forte progression de personnes de plus de 85 ans. D’ici 2020, on estime que ces individus devraient représenter 4% de la population de cet état. Autre point important, cet Etat comprend plus de 30.000 veuves. Dans certaines zones, plus de 40% des personnes de plus de 65% vivent sans leur conjoint.

Au vu de ces chiffres, on comprend mieux le besoin de développer les réseaux d'entreaide de proximité. Bien sûr ce soutien à ses limites, dès qu’une personne doit être prise en charge de manière plus sérieuse, l’hospitalisation ou l’intégration dans une maison de retraite deviennent alors nécessaires, mais souvent de nombreux mois de vie à domicile ont été gagnés…
Etats-Unis - Les seniors en milieu rural développent l'entreaide pour prolonger la vie à domicile


Publié le Mercredi 30 Mars 2005 dans la rubrique Aides à domicile | Lu 2832 fois