Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – Les risques de virus respiratoire chez les seniors à l’étude


Selon une étude publiée en janvier 2003 par le Journal of Infectious Diseases, le RSV (virus syncytial respiratoire), qui sévit habituellement chez les enfants, pourrait aussi causer d’importants dommages chez les personnes âgées, notamment en provocant fièvre et pneumonie, rapportait une dépêche Reuters le mardi 17 février dernier.

Le docteur Walsh et ses collègues ont suivi trois groupes de personnes, dont deux rassemblant des individus de plus de 65 ans. L’un des deux regroupait des personnes déjà atteintes de maladies respiratoires. Les chercheurs ont démontré qu’une maladie pulmonaire chronique et un faible taux d’anticorps accroissaient considérablement le risque de contracter un RSV dévastateur. ‘’Cela veut dire que trouver un vaccin qui augmenterait le nombre d’anticorps chez les personnes âgées permettrait de diminuer les dégâts causés par le RSV, même si cela ne pourrait pas totalement les prémunir contre l’infection.’’ a déclaré Walsh.

Dans une étude précédente, il avait déjà mis en évidence le lien entre le niveau d’anticorps et la protection contre le RSV.


Publié le Vendredi 20 Février 2004 dans la rubrique Santé | Lu 312 fois