Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – Les personnes atteintes de dystonie désormais privées de traitement


Le « Botox » recevait en 1989 l’accréditation de la « Food and Drug Administration » –FDA- en tant que « médicament orphelin contre la dystonie », une maladie rare qui toucherait 200 à 300 000 américains. Cette accréditation a pour but d’inciter les entreprises pharmaceutiques à se préoccuper également des maladies peu répandues. A ce titre, le « Botox » bénéficiait d’une exclusivité garantie de sept ans sur le marché et d’avantages fiscaux. D’où un prix relativement faible. Mais les utilisateurs de « Botox » ont rapidement constaté que ces injections de toxine botulique –le nom scientifique du Botox- étaient non seulement efficaces contre la dystonie mais également contre les rides. Botox reçoit alors une seconde accréditation de la FDA en 2000, comme soin anti-âge. Les ventes du produit explose littéralement : le chiffre d’affaire du fabricant « Allergan » passe alors de 239 millions d’euros environ en 2000 à 580 millions en 2003. Devant tant de réussite, les responsables du Medicare, la sécurité sociale des seniors aux Etats-Unis, décident alors que le « Botox » n’a plus besoin du soutien public. Son prix devrait donc être appelé à fortement augmenter. Parmi les nombreuses personnes souffrant de dystonie et qui utilisent le « Botox », certains ne pourront pas assumer cette brusque augmentation du prix de leur traitement et risquent de devoir s’en passer.


Publié le Jeudi 4 Septembre 2003 dans la rubrique Santé | Lu 392 fois