Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis - Les états essaient de renflouer les fonds de pension du public


Les états américains dépensent des milliards de dollars afin de renflouer les fonds de pensions publics durement touchés par les pertes des marchés financiers. Ils compromettent ainsi leur propre budget au moment ou ceux-ci collectent de moins en moins d’argent. Les états vont devoir aider cette année, 12 des plus gros fonds américains à hauteur de 9,6 milliards de dollars, d’après une étude menée par le journal « USA Today », soit une hausse de 35 % en 2 ans. Mais si certains états continuent d’injecter de l’argent dans ces fonds de pension, d’autres resserrent leur budget et doivent affronter une économie plus morose. Par exemple, la Californie, dont le déficit s’élève à 9 milliards de dollars, prévoit d’emprunter 2,2 milliards afin d’assurer le « Public Employees Retirement System », le plus gros fonds de pension américain. Cette somme n’est d’ailleurs qu’une goutte d’eau dans l’océan des dettes de ces fonds de pension : la crise des marchés financiers a fait chuter leurs actifs de 6 % en 2002, alors que leurs dettes ont elles augmenté de 10 %, et que 8 % de bénéfices annuels sont nécessaires pour garantir les pensions des employés du public. Si les fonds de pension n’atteignent pas un stade critique rapidement, des problèmes majeurs se profilent à l’horizon. D’après Stephen d’Arcy, professeur de comptabilité à l’université de l’Illinois, ces fonds se trouvent dans une situation telle que d’énormes hausses d’impôts vont s’avérer nécessaires afin d’aider à financer les pensions des baby-boomers qui partiront à la retraite dès 2010.


Publié le Mardi 19 Août 2003 dans la rubrique Retraite | Lu 504 fois