Sommaire
Senior Actu

États-Unis – Les « care managers » pourraient aider à réduire les pensées suicidaires des seniors


États-Unis – Les « care managers » pourraient aider à réduire les pensées suicidaires des seniors
L’intervention, dans des cabinets de médecin, de « care managers », en l’occurrence des assistantes sociales, infirmières ou psychologues professionnels assurant un suivi du traitement de la dépression des personnes âgées, aiderait ces dernières à réduire leurs pensées suicidaires, indique un communiqué de « National Institutes of Health », révélant les résultats d’une étude parue début mars dans la revue « Journal of the American Medical Association ».

En effet, le risque principal du suicide auprès des aînés serait une dépression profonde, précise le communiqué, et puisque la plupart des Américains s’étant suicidés s'étaient rendus chez leur médecin au cours du mois où est survenu l’événement tragique, l’idée est venue aux chercheurs de traiter la dépression au niveau des soins de santé primaires.

Des « care managers » ont ainsi été affectés dans plusieurs cabinets de soins primaires. Les recherches portaient sur presque 600 patients, dont une majorité des femmes, souffrant de dépression. Les « care managers » s’assuraient que les patients prenaient leurs médicaments anti-dépressifs. Mais ils offraient aussi une psychothérapie à ceux qui les refusaient ou à ceux qui nécessitaient un traitement combiné. Les « care managers » surveillaient de manière active les patients, observant des symptômes et les effets secondaires des traitements.

Les idées de suicide auraient effectivement diminué auprès des personnes ayant fait l’objet de ce suivi : au bout de huit mois, environ 70% des patients sujets initialement aux idées de suicide n’en avaient plus, affirme le communiqué. Cependant, l’intervention n’a pas éliminé les symptômes de dépression même si elle a fait diminuer les pensées suicidaires.

Cette intervention des « care managers » dans les cabinets médicaux n’était qu’une expérience : les cabinets ne sont généralement pas équipés de personnel ayant une telle mission.

Selon le communiqué, les personnes âgées représentent 13% de la population des États-Unis, et le taux de leurs suicides constitue 18% de l’ensemble des suicides dans le pays.



Publié le Jeudi 18 Mars 2004 dans la rubrique Santé | Lu 371 fois