Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – Les boomers sensibilisés aux problèmes cardio-vasculaires par l’opération de Clinton


Alors que l’ancien président des Etats-Unis Bill Clinton, âgé de 58 ans, se remet doucement de son quadruple pontage coronarien de la semaine dernière au Presbyterian Hospital de New York, de nombreux baby-boomers, inquiets pour leur santé cardiaque, se rendent à l’hôpital afin d’y subir des tests de dépistages de problèmes cardio-vasculaires.

En effet, Bill Clinton, avant son opération s’était plaint de douleurs à la poitrine et d’essoufflement. Il avait par ailleurs avoué, avoir consommé très régulièrement des frites et des hamburgers. La presse américaine ayant très largement fait échos des divers symptômes du président et de ses « faiblesses alimentaires », de très nombreux quinquagénaires ont décidé de passer immédiatement des examens de santé voire de se rendre directement aux urgences.

C’est ainsi que certains boomers n’hésitent pas à débourser la somme de 400 dollars, soit l’équivalent de 325 euros pour obtenir un rendez-vous le jour même de leur appel et pratiquer des examens dans des centres médicaux privés. « Je n’avais pas prévu de subir ces tests, mais je me suis aperçu que j’avais les mêmes symptômes que notre ancien président et que je déjeune très souvent dans les fast-foods » confesse un homme de 56 ans. D’autres encore décident d’arrêter de fumer…

Cet « effet Clinton » aurait ainsi multiplié par trois, les visites dans les centres médicaux, mais aussi dans les services d’urgence. Des responsables indiquent que le nombre d’individus se présentant aux urgences pour des douleurs de poitrine aurait été multiplié par deux depuis l’opération de l’ancien président. Certains hôpitaux seraient même restés ouverts afin de pouvoir effectuer des angiographies supplémentaires…

Ce phénomène n’est pas unique, il semblerait qu’à chaque fois qu’une personnalité nord-américaine est touchée par une crise cardiaque (alerte ou décès), les centres médicaux et les hôpitaux connaissent une forte recrudescence des visites et des examens de santé.


Publié le Mardi 14 Septembre 2004 dans la rubrique Société | Lu 1591 fois