Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – Les boomers, cœur de cible d’une nouvelle chirurgie de l’œil


Une nouvelle chirurgie de l’œil, la kératoplastie conductive, permettant de corriger la vision de près qui diminue tout logiquement avec l’âge, fait des adeptes parmi les baby-boomers américains.

Dans un premier temps, l’Administration américaine de l’alimentation et du médicament n’a autorisé la kératoplastie conductive que pour les déficiences visuelles concernant les faibles distances. En mars dernier, son utilisation a été élargie à la presbytie.

Grâce à cette méthode, le chirurgien utilise l’énergie des fréquences radio et non plus le laser pour reformer et réparer la cornée. Il s’agit donc d’une opération nettement moins perturbatrice pour l’œil qui ne dure que quelques minutes.

Tout comme la méthode traditionnelle au laser, la kératoplastie conductive coûte près de 1,600 dollars (soit environ 1 310 euros) et n’est pas prise en charge par l’assurance santé.

Les 78 millions de baby-boomers américains vieillissants sont devenus le cœur de cible de cette chirurgie d’un nouveau genre qui doit permettre d’effacer les signes de l’âge.

Pour l’heure, les résultats ne permettent pas d’affirmer que les risques de régression soient plus importants avec cette méthode qu’avec l’utilisation du laser. De même, des effets secondaires parmi lesquels les infections ou les troubles de la perception et de rares cas d’astigmatisme sont encore à l’étude.

*La presbytie est la diminution du pouvoir d'accommodation, phénomène automatique qui permet de « mettre au point » sur les objets que nous regardons, en particulier en vision de près. Normalement, le muscle de l'accommodation, en modifiant la courbure du cristallin de l'œil, permet la formation d'images nettes sur la rétine. La presbytie empêche de bien voir les objets proches, mais ne retentit pas directement sur la vision de loin.


Publié le Lundi 23 Août 2004 dans la rubrique Santé | Lu 1269 fois