Sommaire
Senior Actu

États-Unis – Les baby-boomers ne se sentent pas concernés par les publicités

(2012 signes)


Il semblerait que les publicitaires parviennent rarement à toucher les baby-boomers de 50 ans et plus dans leurs campagnes, analyse « CBS Market Watch » dans un article du 14 décembre ( « Off the radar. Aging boomers derided, or ignored, by ad campaigns »), basé sur le rapport « Boomer Project » de « Boisseau Partners ». Selon cette étude menée sur 450 baby-boomers, 66% des 50 ans et plus, ainsi que 64% des 39-49 ans, estiment que les publicités visent des personnes plus jeunes. Ils seraient par ailleurs 35% chez les plus de 50 ans et 30% chez les 39-49 ans à penser que les annonces publicitaires concernent des personnes plus âgées.

Selon Matt Thornhill, à l’origine du « Boomer Project », les annonceurs auraient tendance à englober toutes les personnes de 50 ans et plus dans la catégorie « troisième âge ». Pourtant, fait-il remarquer, il paraît difficile de considérer Bruce Springsteen (54 ans), Kim Basinger (50 ans) ou Robin Williams (51 ans) comme des seniors.

La seconde erreur commise par les publicitaires serait l’utilisation abondante de clichés, lorsqu’ils mettent en scène des baby-boomers, rapporte « CBS Market Watch ». Trop d’annonces leur renverraient encore l’image de Woodstock, du rock et de tout ce qui leur était associé dans leur jeunesse. Pour Brent Green, auteur de « Marketing to Leading-Edge Baby Boomers », publié au début de l’année 2003, rester figé dans cette image, aujourd’hui dépassée, empêchent les annonceurs de créer une relation de confiance.

Autre point à prendre en compte lorsque l’on s’adresse aux quinquagénaires : leur âge psychologique. Les boomers de 54 ans considèrent en avoir 41, et pour ceux dont les revenus dépassent les 75 000 dollars par an, cet âge psychologique descend à 39 ans. Toutefois, les publicitaires ne peuvent s’adresser à ces boomers de la même façon qu’aux trentenaires : une personne de 57 ans ne se reconnaîtra pas en parent de jeunes enfants, par exemple. Il faut donc trouver une nouvelle manière d’exprimer ce sentiment de jeunesse.


Publié le Jeudi 18 Décembre 2003 dans la rubrique Divers | Lu 1160 fois