Sommaire
Senior Actu

États-Unis – Le surendettement : une nouvelle réalité pour les seniors américains


Face à la diminution des retraites et l’augmentation du coût des soins, de plus en plus de seniors américains s’endettent et plongent dans un cercle vicieux qui les mène vers la faillite. Tel est l’enseignement d’un nouveau rapport de l’organisation « Demos », publié le 19 février.

Les prêts à la consommation, dont les taux d’intérêt sont très élevés, grimpent en flèche depuis dix ans parmi les seniors américains. Il s’agit de la partie de la population la plus menacée par un dépôt de bilan, affirme le rapport, intitulé « Retiring in the Red : The Growth of debt Among Older Americans ».

En effet, entre 1992 et 2001 une augmentation de 89% de ce type de crédit a été observée parmi les seniors âgés de 65 ans et plus, pour atteindre un montant moyen d’emprunt de 4 041 dollars. Ce sont les personnes âgées de 65 à 69 ans, parmi lesquelles le crédit à la consommation a le plus augmenté : de 217% pour une moyenne de 5 884 dollars. Enfin, parmi les 55-64 ans, endettés en moyenne de 4 088 dollars, l’augmentation a atteint 47%. Cette tranche d’âge dépense ainsi presque un tiers de ses revenus dans le remboursement des prêts.

Le rapport souligne les problèmes auxquels sont confrontés les seniors aux États-Unis pour « joindre les deux bouts ». Depuis vingt ans, seuls les aînés les plus aisés auraient été épargnés par la baisse des pensions. Il suffit d’une dépense imprévue, comme une maladie ou une hospitalisation, pour entamer le cercle vicieux du surendettement, affirme une responsable de Demos, citée dans un communiqué de l’organisation.

Selon le rapport, le crédit à la consommation profite de l’actuelle situation économique difficile : les taux d’intérêt atteignent 20% et les pénalités peuvent s’élever jusqu’à 29% en cas de retard de paiement, ne serait-ce que d’une heure.


Publié le Mardi 24 Février 2004 dans la rubrique Finances | Lu 878 fois