Sommaire
Senior Actu

États-Unis – Le marché des décorations de Noël doit s'adapter à l'évolution démographique


Prévoir les tendances de noël 2003, telle est la tâche à laquelle s’est attelée Pam Danziger, présidente de « Unity Marketing » et auteur de « Why People Buy Things They Don’t Need », en publiant dès 2002 « Christmas and Seasonal Decorations Report ». L’une des principales évolutions est l’arrivée des nouvelles générations, qui apportent avec elles de nouvelles traditions et de nouvelles attentes par rapport aux baby-boomers.

Ce rapport insiste tout d’abord sur le fait que la demande pour les décorations de Noël à faible coût devrait augmenter : contrairement aux baby-boomers qui n’hésiteraient pas à dépenser 30 dollars dans une seule décoration, la génération suivante, la « Millennial generation », ferait plus attention à son budget, percevant généralement des revenus moins élevés et devant faire face à plus de dépenses.

Le deuxième conseil donné par « Unity Marketing » aux entreprises de décoration est la création d’une marque que la « Millennial generation » pourra s’approprier, au même titre qu’Hallmark pour les baby-boomers.

Troisième conseil : être vendu là où les enfants des boomers vont faire leurs achats, c’est à dire dans les grandes surfaces plutôt que dans les petits magasins indépendants. Le meilleur endroit, selon le rapport, devrait être les grands magasins de meubles, comme « Ikea », qui cible directement cette clientèle par le design de ses produits et surtout par leur prix abordable.

Quatrième indication du rapport : tenter de lancer des décorations à l’occasion des autres fêtes a eu un succès limité, car les consommateurs n’éprouveraient pas le besoin de décorer leur maison à un autre moment de l’année. Si l’expansion n’est pas possible de ce côté là, il faut alors étendre les produits de la marque à d’autres aspects de la décoration de Noël. Exemple : les services de table de Noël, lancé par Christopher Radko chez « Target Stores ».

Enfin, un dernier moyen pour s’attirer la clientèle de la « Millennial generation » serait d’adapter les décorations à la diversité ethnique qui la caractérise, respectant ainsi les différences culturelles.

En 2001, 55% des foyers américains auraient acheté des décorations de Noël ou autres, dépensant ainsi 6,4 milliards de dollars. Ce sont les femmes qui prendraient majoritairement en charge les décorations.


Publié le Vendredi 28 Novembre 2003 dans la rubrique Consommation | Lu 1942 fois