Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis - Le conseil de New-York à la rescousse des seniors et de leurs animaux de compagnie

(1411 signes)


Les conseillers municipaux de la ville de New-York viennent de proposer un nouvel amendement qui devrait rendre plus difficile l'expulsion de leur appartement de personnes âgées de 62 ans et plus, locataires et possédant un animal. De nombreux cas auraient en effet été signalés, où les propriétaires menaçaient leurs locataires d'expulsion lorsque ceux-ci ne respectaient pas la clause du contrat de location interdisant les animaux.

Actuellement, le propriétaire dispose de 90 jours pour notifier à son locataire son refus de la présence d’un animal dans son appartement. Au-delà de ces 3 mois et sans nouvelles du propriétaire, le locataire pourra conserver son compagnon. Mais les choses se compliquent lorsque l'animal meurt et que le locataire âgé souhaite le remplacer. En effet, le propriétaire, désormais prévenu, ne commettra pas deux fois la même erreur.

Dans la proposition du nouvel amendement, cette situation ne devrait plus se reproduire. Les baux devront désormais inclure la possibilité pour les personnes de 62 ans et plus, de posséder un animal durant toute la durée totale de leur contrat.

Cette proposition du conseil municipal new-yorkais rencontre un réel enthousiasme auprès de ces locataires. De nombreux seniors vivent aujourd'hui seuls de peur d'être expulsés s'ils prennent un animal de compagnie. La proposition du conseil devrait leur permettre de rompre enfin avec cette solitude.


Publié le Mardi 16 Décembre 2003 dans la rubrique Social | Lu 449 fois