Sommaire
Senior Actu

États-Unis – La vitamine D pourrait réduire le risque d’arthrite rhumatoïde


La vitamine D pourrait avoir des effets bénéfiques sur l’arthrite rhumatoïde, selon une étude parue dans le numéro de janvier de la revue « Arthritis & Rheumatism ». L’étude, menée par des chercheurs américains, a porté sur 29 368 femmes, âgées entre 55 et 69 ans, non atteintes de cette maladie à l’origine.

Les chercheurs ont analysé la présence de vitamine D dans leur régime alimentaire, ainsi que la prise en complément nutritionnel de cette même vitamine. 11 ans plus tard, ils ont découvert qu’une importante prise de vitamine D en complément était associé à un risque réduit de développer la maladie. Ainsi, les femmes ayant consommé quotidiennement au moins 400 unités internationales de vitamine D en complément (soit 10 microgrammes par jour) verraient diminuer le risque de contracter la maladie de 34%. Toutefois, les recherches concernant l’absorption de vitamine D lors de la simple alimentation n’auraient pas donné de résultats significatifs. De même, aucun aliment riche en vitamine D ou en calcium n’a été fortement associé à la réduction du risque de développer de l’arthrite rhumatoïde.

Selon les chercheurs, cette étude est encourageante mais d’autres tests devront être effectués pour vérifier l’incidence de la vitamine D sur le risque de développer de l’arthrite rhumatoïde chez les femmes âgées.



Publié le Mardi 20 Janvier 2004 dans la rubrique Santé | Lu 316 fois