Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis - La 'pharma-nutrition' au service de la prévention des maladies dégénératives


Alors qu'aux Etats-Unis cinq personnes de plus de 60 sur six souffrent d'une ou plusieurs maladies dégénératives, la solution selon certains médecins ne passerait pas uniquement par les médicaments, mais par la nutrition, aussi appelée pharma-nutrition. Si les remèdes servent à ralentir les effets de la maladie, une bonne nutrition alliée à des compléments de vitamines permettrait de prévenir l'apparition même de certaines affections.

Or des études menées par le département d'agriculture des Etats ont révélé que la malnutrition de type B était paradoxalement courante dans les pays du Nord. Elle se manifeste par des carences en nutriments essentiels : 68% des Américains ne satisferaient pas leurs besoins essentiels en vitamine E, 55% en vitamine A et B6 et 37% en C. Or la malnutrition de type B augmente l'apparition de maladies dégénératives. En ce sens les compléments nutritionnels seraient une solution préventive, à condition qu'ils soient utilisés régulièrement et avec un indispensable suivi médical.

Le seul obstacle au développement de la pharma-nutrition viendrait des industries pharmaceutiques qui risquent de voir les ventes de leurs médicaments baisser sensiblement et par conséquence leurs profits décroître. Pour le professeur britannique Paul Clayton, de la Société Royale de Médecine, les gouvernements devraient avoir le courage politique de s'opposer aux grands laboratoires et faire la promotion de la pharma-nutrition.


Publié le Jeudi 12 Juin 2003 dans la rubrique Santé | Lu 479 fois