Sommaire
Senior Actu

États-Unis – La maltraitance aux personnes âgées différemment traitée selon les états


Le rapport intitulé « Domestic elder abuse and the law » et publié dans l’ « American Journal of Public Health » du mois de décembre 2003 révèle que les maltraitances infligées aux personnes âgées sont non seulement sous-estimées mais aussi traitées différemment selon les états. Les auteurs du rapport, chercheurs à l’université de l’Iowa, ont étudié les lois sur les maltraitances infligées aux personnes âgées de 50 états, plus celles du District de Columbia, en 1999. En parallèle, ils ont examiné les maltraitances qui se sont déroulées au propre domicile des personnes âgées.

Ce rapport révèle que le problème est géré de différentes manières selon les états. Ainsi, l’information publique joue à ce sujet un rôle fondamental dans la reconnaissance du problème : les états menant des campagnes sur la maltraitance aux personnes âgées rapportent des taux plus importants que les autres pour ce type de crime. D’autre part, les états ayant institué un rapport obligatoire des mauvais traitements infligés aux seniors mènent plus de recherches concernant ces plaintes que les autres états. Si l’état impose également une sanction en cas de non-déclaration de maltraitance, le taux d’investigation sera alors encore plus élevé.

Selon la « National Elder Abuse Incidence Study » menée par le « National Center for Elder Abuse » en 1998, 550 000 seniors seraient victimes de maltraitance dans leur propre domicile chaque année aux États-Unis. À cause d’un manque d’information publique et d’une politique claire à ce sujet, seulement un cas sur cinq serait déclaré et prouvé par les « Adult Protective Services ».


Publié le Mardi 13 Janvier 2004 dans la rubrique Social | Lu 644 fois