Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – La Floride accueille la première cité sous-marine pour défunts fortunés


Atlantis Memorial Reef, le premier cimetière les pieds dans l’eau, doit voir le jour sur les côtes de Floride. Construite à une profondeur de 12 m, la ville-cimetière née de l’imagination de l’homme d’affaires Gary Levine pourra accueillir 21 000 personnes, comme le rapportait le 18 juillet le quotidien Telegraph.

Véritable cité mythologique faite de colonnes, de places et de statues qui rappelleront les œuvres du sculpteur napolitain du 17e siècle Gian Lorenzo Bernini dit le Bernin, il s’agit d’un lieu de villégiature pour richissimes américains. Une place y coûtera au minimum 1 500 dollars (1 240 euros). Pour être en haut de la colonne, 3 900 dollars (3 220 euros) seront nécessaires. Et pour une sculpture grandiose, à l’effigie du dieu Neptune par exemple, il faudra envisager d’atteindre le million de dollars (environ 823 000 euros). Levine se dit d’ailleurs « certain d’avoir quelques demandes de ce genre. »

Les colonnes seront bâties en béton et pourront chacune accueillir les restes de 16 personnes.

Ce projet ambitieux et pour le moins original est né à la suite d’un rapport stipulant que 6 des 7 millions d’urnes funéraires américaines reposaient sur les manteaux de cheminées ou se retrouvaient dissimulées dans des placards, des greniers ou des garages. Ce cimetière sous-marin sera l’occasion de donner un lieu de repos plus créatif aux défunts.

Levine espère trouver preneurs parmi les 76 millions de boomers que comptent les Etats-Unis.

Il a pour l’heure déjà reçu l’aval des promoteurs locaux. Le service des ressources environnementales du comté de Miami-Dade considère même le projet comme s’insérant parfaitement dans les constructions sous-marines (récifs artificiels, épaves de navires et de voitures, Boeing 727) mises en place pour le plaisir des plongeurs.

Environ 260 établissements de pompes funèbres sont actuellement en pourparlers avec l’entreprise de Levine, AfterLife Services, qui espère trouver jusqu’à 2,75 millions de dollars de financements privés pour mener à bien son projet.


Publié le Mardi 27 Juillet 2004 dans la rubrique Société | Lu 2373 fois