Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – L’industrie du prêt-à-porter pour personnes âgées a du mal à émerger


Les choix vestimentaires proposés aux personnes âgées reste très restreints, voire inadaptés à leurs éventuels problèmes physiques. Cependant, des filiales spécialisées existent déjà aux Etats-Unis. Elles cherchent désormais à créer des vêtements correspondant aux goûts, aux styles et aux difficultés physiques des personnes atteintes d’arthrose, d’ostéoporose et même d’Alzheimer. « Les personnes qui ne peuvent pas s’habiller seules souffrent souvent d’un manque d’estime de soi », ajoute Stephen Wong, responsable du « Home Instead Senior Care » du comté de Alameda. « Elles aiment aussi prendre soin de leur image et ne pas pouvoir satisfaire cette envie est frustrant. Cela peut être un facteur de dépression, principalement chez les femmes ». Les personnes qui s’occupent des plus âgés, personnels soignant ou aides à domicile, semblent d’accord sur les éléments d’amélioration à apporter aux vêtements : des boutons plus grands et plus faciles à manipuler ; des pendentifs ou calots accrochés au bout des fermetures éclairs pour glisser celles-ci plus facilement ; des habits conçus avec des attaches en velcro, plus aisés à porter et à enlever. Mais aussi des vêtements qui permettent de cacher avec élégance les parties du corps que les plus complexés ne veulent plus montrer : bras moins fermes, peau ridée, etc. Les sociétés de vente d’articles pour personnes âgées semblent encore avoir des difficultés à émerger. Faute de moyens, elles restent méconnues. Quant à celles qui proposent des vêtements à la mode, elles sont encore moins nombreuses. Silvert, Wishing Wells, Fashion First, sont les principales sociétés de vente en ligne de vêtements pour personnes âgées… à la mode américaine.



Publié le Mardi 16 Septembre 2003 dans la rubrique Consommation | Lu 2903 fois