Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – L'industrie de la santé au travail sera dopée par le profil de l'employé du futur


S’appuyant sur une intervention de son vice-président Mark Marsters en février à Orlando, le groupe américain CIGNA (assurances-vie) dresse un portrait pessimiste du travailleur de demain –« plus âgé, plus gros et dans l’incapacité de prendre sa retraite » - qui devrait transformer l’industrie de la santé et de l’invalidité au travail - dans un communiqué de presse du 29 mars 2004.

Mark Marsters, qui s’exprimait lors d’une conférence nationale sur le thème de l’invalidité, a prédit que dans les prochaines années les entreprises intégreraient de façon croissante les problèmes d’incapacités chroniques ou temporaires dans leur stratégie. Le vieillissement de la population active est d’abord en cause – en 2008, 40% des actifs auront 45 ou plus. Les problèmes de surpoids, qui touchent 61% des Américains, devraient générer des troubles cardiaques et des maux de dos chez un nombre toujours plus conséquent de travailleurs.
Enfin, les efforts accentués des compagnies pour augmenter leur productivité devraient déboucher sur une augmentation des cas de stress au travail.

Marsters estime aussi que l’insuffisance de l’épargne-retraite devrait pousser les Américains à travailler jusqu’à un âge de plus en plus avancé. Selon une étude de l’AARP en effet, 70% des travailleurs encore en activité aux Etats-Unis estiment qu’ils travailleront encore partiellement pendant leurs années de retraite, où qu’ils ne se retireront jamais.


Publié le Jeudi 8 Avril 2004 dans la rubrique Emploi | Lu 488 fois