Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – L’anxiété et la dépression augmenteraient le risque d'attaques cardiaques après la ména


Etats-Unis – L’anxiété et la dépression augmenteraient le risque d'attaques cardiaques après la ména
Selon une récente étude menée à l’Université de Pittsburgh et publiée dans « Psychosomatic Medicine », certains facteurs psychologiques comme l’anxiété ou la dépression favoriseraient chez les femmes ménopausées une mauvaise circulation artérielle, elle-même source de risque d’attaques cardiaques. D’autres facteurs psychologiques peuvent jouer, comme l’agressivité ou la colère, mais leurs effets seraient relativement bien compensés par les traitements hormonaux. En revanche, cette étude reste la première à révéler le lien entre anxiété-dépression et circulation artérielle chez la femme ménopausée « saine » et aucun traitement ne semble à ce jour en mesure d’y remédier. De plus il s’agirait bien d’un lien direct : le tabagisme, l’alcoolisme ou la boulimie ne seraient pas en cause. Les 193 femmes étudiées étaient toutes considérées comme « saines ». Elles ont été évaluées psychologiquement avant et après la ménopause. Elles ont par ailleurs été soumises à un examen de l’artère principale du bras pour en mesurer la dilatation : une faible capacité de dilatation est un signe d’artères rétrécies et durcies. Or il s’est avéré que les femmes anxieuses ou dépressives auraient une capacité de dilatation artérielle plus faible que les autres. Ce lien anxiété-attaque cardiaque serait significatif, que l’on est enregistré les caractéristiques psychologiques de ces femmes avant ou après la ménopause.


Publié le Vendredi 18 Juillet 2003 dans la rubrique Santé | Lu 324 fois