Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – L’Institut de Médecine préconise une étude sur l'utilisation de la testostérone


La testostérone semble faire de plus en plus d’adeptes parmi les seniors américains. Les prescriptions ont explosé : 1,75 million en 2002, soit une croissance de 170% en trois ans. L’hormone masculine, dont le taux diminuerait avec l’âge, aurait différentes vertus chez les hommes vieillissants : amplification de la force, accroissement de la mémoire…et surtout elle permettrait une hausse de la libido.

Mais si la prescription de testostérone est autorisée aux Etats-Unis, son efficacité est controversée. Pire, certains spécialistes soupçonnent qu’elle pourrait provoquer, à terme, un cancer de la prostate.

Devant ces interrogations, l’Institut de Médecine, organisme indépendant, souligne, dans un rapport rendu public début novembre, l’urgence de réaliser une étude sur l’action de cette hormone chez les hommes de plus de 65 ans.

Dans un premier temps, le rapport préconise de réaliser une étude à petite échelle (quelques centaines d’hommes suivis durant deux ans) afin de déterminer de façon certaine l’efficacité de la testostérone chez les seniors. Si cette première étude s’avère concluante, l’Institut de Médecine propose de mettre en place un second protocole de recherche de plus vaste envergure (plusieurs milliers d’hommes) afin d’évaluer les potentiels risques dus au traitement.



Publié le Jeudi 4 Décembre 2003 dans la rubrique Santé | Lu 432 fois