Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis - Habitation : les attentes des baby-boomers transforment le marché de l'aménagement


Les baby-boomers américains modifient leur consommation en matière de décoration et de jardinage : un changement lié à leur âge et aux effets économiques du 11 septembre, selon un article du Retail Merchandiser Magazine ("Home is the best investment", 1er mars 2004).

Investir dans sa maison reste une priorité pour les 68% d'Américains propriétaires de leur maison, alors que le marché boursier demeure incertain. Avec l'arrivée de la première vague des baby-boomers aux abords de la soixantaine, les marchés de la décoration et du jardinage doivent s'adapter : les baby-boomers contrôlant près de 70% de la richesse nationale.

Le comportement de ceux-ci a changé : à leur âge, ils achètent des articles dont il se passaient quand leurs enfants étaient là. Profitant des dépenses de rénovation pour acheter quelques accessoires, ils se tournent vers des articles à la fois fonctionnels et esthétiques selon l’analyste de Retail Merchandise Magazine.

Le 11 septembre et la stagnation économique auraient modifié la donne, incitant les Américains à plus de retenue dans leur consommation. Les baby-boomers se sentent tenus d'acheter des objets décoratifs et utiles, et non plus de remplir à tout pris l'espace intérieur.

Le rôle du jardin a également changé : il n'est plus le parent pauvre de la propriété, toujours selon le magazine. A l'époque du cocooning, les baby-boomers avaient tendance à se replier avec leur famille à l'abri des regards ; le jardin est désormais un espace d'interaction avec les voisins et un moyen pratique d'augmenter la valeur de la propriété.

La demande pour des accessoires d'entretien et de décoration innovants augmente : pour les baby-boomers le jardinage est une activité de détente qui va occuper une part croissante de leur temps libre. Le marché des équipements de jardin devrait ainsi connaître un fort développement dans les 20 prochaines années.


Publié le Vendredi 2 Avril 2004 dans la rubrique Consommation | Lu 895 fois