Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – Forte implication des grands-parents -seniors ou boomers- dans l'éducation des enfants


Les grands-parents américains semblent fortement impliqués (33%) dans l’éducation de leurs petits-enfants, et ce chiffre augmente jusqu’à 50% chez les plus jeunes, les baby-boomers, selon un article du quotidien « Indianapolis Star » du 19 mars dernier (Family ties often require a grand effort).

Ce phénomène peut s’expliquer pour plusieurs raisons, mais la principale semble être l’implication grandissante des hommes dans l’éducation des enfants et donc des petits-enfants. De plus, les grands-parents vivent plus vieux, ce qui leur laisse plus de temps à passer auprès de leurs petits-enfants. Par ailleurs les tendances démographiques jouent aussi dans ce sens puisque les familles ayant de moins en moins d’enfants, les grands-parents disposent de plus de temps pour s’occuper de leur descendance, sans avoir à partager leur temps.

Les deux tiers des grands-parents américains vivent à plus d’une journée de voiture de leurs petits-fils et 13% des petits-enfants sont élevés par leurs aïeux affirme Don Schmitz, enseignant diplômé en sciences humaines, à la retraite et administrateur du site internet « Grand kids and me ». Il est également auteur de plusieurs ouvrages sur les seniors, dont le dernier, « The new face of grandparenting » (Le nouveau visage des grands-parents), qui les répertorie en trois catégories différentes : ceux qui ne souhaitent pas élever ou s’occuper de leur descendance, ceux qui répondent à des demandes ponctuellement et ceux qui s’investissent réellement dans leur éducation.


Publié le Vendredi 26 Mars 2004 dans la rubrique Social | Lu 477 fois