Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis - Fin de vie : cinq recommandations sur la relation médecin / famille


Des médecins de l’Université de Californie à San Fransisco (UCSF) ont publié des recommandations destinées à leurs collègues en vue d’accompagner les familles des malades en fin de vie, dans un article du « Journal of the american medical association » paru le 28 janvier dernier.

« Prêter de l’attention aux familles n’est pas uniquement bénéfique à celles-ci, cela donnera aux médecins un sens supplémentaire à leur travail’’, déclare Michael Rabow, l’un des principaux auteurs du texte. Aux Etats-Unis, un adulte sur quatre est amené à fournir indirectement des soins à une personne souffrance. Cette tendance va s’accentuer avec le vieillissement de la population, les médecins doivent donc apprendre à se comporter avec l’entourage des malades en fin de vie.

Il leur est donc recommandé d’écouter les familles, de les guider et de leurs fournir les informations nécessaires si elles doivent prendre une décision à la place du malade. Ils doivent également faciliter l’organisation des soins et des démarches qui suivront le décès ; favoriser les soins à domicile et apprendre à juger les cas d’urgence. Comprendre les émotions des membres de la famille, connaître les relations entretenues avec le patient et savoir qu’une famille endeuillée accorde beaucoup d’importance à une manifestation du médecin (carte, visite, etc) permettront selon les auteurs d’améliorer la relation médecin / famille.

Afin que ses collègues intègrent l’importance de ces conseils, Michael Rabow reprend une maxime d’un des pionniers des soins palliatifs : « La façon dont les gens meurent reste dans la mémoire de ceux qui vivent. »


Publié le Mercredi 18 Février 2004 dans la rubrique Santé | Lu 346 fois