Sommaire
Senior Actu

États-Unis – Etat des lieux de la vie sentimentale des célibataires entre 40 et 69 ans


Une étude réalisée en juin 2003 pour le magazine AARP (American Association of Retired Persons) fait l’état des lieux sentimental chez les 40-69 ans. Elle indique que le nombre de célibataires dans cette tranche d’âge va en augmentant, pour cause de banalisation du divorce et de libéralisation des comportements. Ainsi, aujourd’hui, parmi ces célibataires la majorité est divorcée et il existe plus de personnes n’ayant jamais été mariées que de veuf(ve)s. On compte également dans cette tranche d’âge trois femmes célibataires pour un homme, et cette disparité va en augmentant avec le nombre des années. Cela rend souvent les rencontres plus difficiles pour les femmes.

L’étude révèle aussi que 37% de ces célibataires ne rencontrent personne, alors que seulement 9% d’entre eux disent ne pas être intéressés. La raison principale de vouloir rencontrer quelqu’un reste le besoin de parler et de partager des choses avec une personne, mais certains souhaitent passer du bon temps, d’autres encore, surtout des hommes, satisfaire des besoins sexuels. Faire des rencontres dépendrait de l’âge, mais aussi du revenu principalement, en plus bien sûr du caractère.

Cette banalisation du célibat chez les personnes plus âgées les inciterait à effectuer plus de démarches pour trouver un(e) compagn(e)on. Selon l’étude, la famille, les connaissances et le travail restent les meilleures solutions, toutefois les associations de célibataires, les agences matrimoniales et les services sur le Web prennent de plus en plus d’envergure.



Publié le Mercredi 8 Octobre 2003 dans la rubrique Bien-être | Lu 1397 fois