Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis - Etablir le profil génétique d’une tumeur pour un traitement sur mesure du cancer


Des chercheurs de l’Université du Texas et du Baylor College of Medecine ont découvert que l’emploi des puces à ADN pouvait permettre de personnaliser les traitements par chimiothérapie pour le cancer du sein. Il existe aujourd’hui six types de thérapies, plus ou moins toxiques, dont la durée varie de 12 à 24 semaines et le coût de 1000 à 14 000 $ (soit environs l’équivalent en euros). Mais une méthode efficace sur une patiente ne l’est pas forcément sur une autre. Pour remédier à ce problème, Lajos Pusztai et son équipe ont eu l’idée d’extraire l’information génétique des cellules cancéreuses et de la tester sur des puces à ADN. Il devient alors possible d’établir le profil génétique de chaque tumeur et ainsi de choisir le traitement le plus adéquat. La technique, testée sur deux groupes de 24 femmes pour deux traitements différents, s’est révélée efficace respectivement dans 75% et 88% des cas. Selon Lasjos Pusztai, cette innovation ouvre la voie à une plus grande personnalisation des traitements du cancer du sein et donc à une plus grande efficacité.


Publié le Mardi 10 Juin 2003 dans la rubrique Santé | Lu 358 fois