Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis - En dix ans les chutes de seniors ont augmenté de 75%

Prévenir et informer les personnes âgées des risques de chutes domestiques, tel est le but d’un nouveau rapport qui vient de paraître et d’une campagne de communication en cours, intitulés « Les seniors de plus de 65 ans et les urgences », tous deux réalisés par la Commission Nationale de la Protection des Consommateurs américaine (CPSC) et le Conseil National de la Sécurité (NSC).


Les chiffres sont impressionnants : en une décennie, le nombre de personnes âgées de plus de 75 ans qui se sont rendues aux urgences pour des accidents domestiques a augmenté de 73% (soit environ 1.4 millions de visites) alors que durant cette même période, la part de cette population n’a augmenté que de 27%. Autre pourcentage édifiant : les individus de plus de 75 ans ont deux fois plus de risques que les 65/74 ans, de se retrouver aux urgences à cause d’un accident domestique.

Selon Alan McMillan, Pdg de la NSC, « en 2003 plus de 15.000 seniors de plus de 65 ans sont décédés des suites d’un accident domestique. Il est de notre devoir de réagir d’urgence devant l’ampleur de ce drame national ». De son côté, le président de la CPSC, Hal Stratton souligne que la plupart de ces accidents, qui coûtent chaque année 100 milliards de dollars, « pourraient être évités ».

Ainsi, chez les plus de 65 ans, les chutes sont la principale cause de blessures domestiques non volontaires. Or, Il faut rappeler que chez les aînés, les chutes ne sont pas anodines. Elles peuvent engendrer de sérieux dommages (réduction de la qualité de vie, dépendance,…) voire entraîner la mort. Elles restent la principale cause de décès chez les plus de 65 ans.

Parmi les personnes âgées les plus actives, ce rapport met en évidence de nombreuses morts qui découlent de la pratique d’un sport. La CPSC souligne aussi 100 noyades chez les plus de 65 ans l’année passé, chiffre qu’elle estime disproportionné. Enfin, elle rappelle que le feu aussi, est un danger et que les incendies de cuisine sont particulièrement dangereux pour les aînés.

D’où l’importance de la mise en place, en parallèle, de cette campagne de prévention visant à alerter les seniors sur les dangers les plus courants : de la salle de bains aux échelles en passant par les outils, les cuisines, les tuyaux d'arrosages, la laisse du chien, etc.

Et de prodiguer quelques conseils simples à respecter : installer des barres de maintien dans les salles de bains ainsi que des surfaces anti-glisse dans les baignoires et les douches ; utiliser des tabourets stables, jamais seul ; le téléphone et les numéros des urgences doivent être accessibles ; toujours tenir la rampe en montant et/ou descendant les escaliers qui doivent être allumés ; ne rien laisser traîner par terre, éviter les tapis…
Etats-Unis - En dix ans les chutes de seniors ont augmenté de 75%


Publié le Mercredi 16 Février 2005 dans la rubrique Divers | Lu 3735 fois