Sommaire
Senior Actu

États-Unis – Développement des « produits alimentaires beauté »


Les changements démographiques et de style de vie des pays occidentaux ont abouti à la création de nouveaux produits qui effacent les frontières entre différents secteurs, comme l’industrie alimentaire et celle des cosmétiques, analyse « Datamonitor », dans un nouveau rapport, « Emerging concepts in food, drink and personal care ».

La beauté de la peau, par exemple, était considérée encore récemment comme appartenant à l’industrie cosmétique. Aujourd’hui, certains promeuvent l’idée que l’apparence physique n’est que le reflet de ce qui se passe à l’intérieur de nos corps, en s’appuyant sur le souci grandissant de mieux-être des consommateurs. C’est ainsi que ce sont développés les produits que « Datamonitor » surnomme « skingestibles », c’est-à-dire des compléments alimentaires aux effets bénéfiques sur la beauté. L’un des nouveaux produits illustrant ce concept est le « SkinCola », un soda décrit comme naturel, particulièrement oxygéné, qui améliorerait l’hydratation et la beauté de la peau. Les producteurs alimentaires ne chercheraient plus tant à supprimer des ingrédients de leurs produits, comme le sucre ou la graisse, mais à en ajouter, embrassant ainsi le concept de « nutrition positive », pour les rendre meilleurs pour la santé.

Cette tendance touche aujourd’hui certains produits jusque-là considérés comme mauvais pour la santé, tels les biscuits, et plus seulement les aliments traditionnellement vus comme bénéfiques, comme les jus de fruits par exemple. Ainsi, la chaîne de supermarché américaine « Tesco » a lancé le premier fromage, appelé « Healthy Alternative to Cheese », qui aiderait à réduire le taux de cholestérol : toutes les matières grasses laitières ont été supprimées pour être remplacées par de l’huile végétale, qui aide à prévenir le cholestérol.




Publié le Vendredi 7 Novembre 2003 dans la rubrique Bien-être | Lu 2388 fois